Conférence de presse à l’EDJ

janvier 12 | Communication

12 janvier 2017 : conférence de presse à l’Ecole du Journalisme de Nice « Nouvelles » avec Alexandre Viale, blogueur et CM.

Sujet : journalisme VS blogging 

Différents points développés devant les étudiants de première année en journalisme.

Quelles sont les divergences ?

Journaliste :

  • Formé à faire des interviewes, enquêter, vérifier l’information, à écrire, à synthétiser…
  • Ligne éditoriale et titre, média à respecter
  • Payé par sa rédaction
  • Ecriture parfois difficile d’accès, défiance des lecteurs vis à vis des médias, vente des titres de presse en perte de vitesse, baisse des annonceurs

Blogueur :

  • Pas de formation existante. Souvent en autodidacte
  • S’exprime en son nom, plus de liberté et de proximité
  • D’avantage dans l’instantanéité et la réactivité car pas besoin de l’aval de la rédaction en chef
  • Billets payés ou en échange de cadeaux, invitations… Le blogging pur est un complément de revenu, il est difficile d’en vivre intégralement sauf en complétant avec des missions annexes tels que le CM par exemple.

Quels sont les points communs ?

  • Profession à part en entière
  • Ecriture SEO
  • Talent de communication
  • Relation publique
  • CM
  • Publis-rédactionnels
  • Complémentarité : les blogueurs sont souvent l’objet de portraits, ils peuvent être intervenants et avoir une chroniques dans les médias

En quoi le blogging a opéré une mutation dans le journalisme à l’heure où l’on constate une défiance des lecteurs pour les médias classiques ?

  • Maitrise des réseaux sociaux devenue indispensable
  • Plus de proximité dans le CM : parfois à tort avec les « pièges à clics »
  • Les marques ont élargies leurs audiences
  • Pratique en mutation chez les journalistes professionnels
  • De nombreux médias développent leurs propres blogs comme « Le Monde » par ex.
  • Les blogueurs apportent un nouveau point de vue, un éclairage complémentaire aux journalistes.
  • De plus en plus de journalistes créent leurs blogs pour pouvoir avoir une liberté d’expression, se spécialiser en dehors de la ligne éditoriale dans laquelle il travaille, permet d’étoffer son CV…

Le blogging a-t-il engendré une hausse de la précarité dans le journalisme ?

  • Clients, annonceurs se dirigeant vers des blogueurs plutôt que de payer des pages de pubs et encarts publicitaires
  • Blogueurs = journalistes gratuits ?

Quel avenir pour le blogging ?

  • Des formations à l’avenir dans des écoles de communication : être blogueur professionnel impose de réelles compétences (nomenclatures des micros-entreprises)
  • Le blogueur doit se spécialiser pour devenir un véritable expert tout en conservant sa liberté de ton ?
  • La carte de presse ?
  • Risque d’un manque de crédibilité du « tout blogueur » non-blogueur : tout le monde peut s’auto-proclamer « influenceur », notamment sur Instagram.

Quel avenir pour le journalisme ?

  • Polyvalence obligatoire
  • Mutation, remise en question pour plus de lecteurs
  • Spécialisation : être expert dans un domaine particulier pour avoir une vraie plus-value // blogueur

Autres articles

« »